24/11/2004

Elle est venue, déposer ses fleurs,Je l'ais vu, venir, et p


Elle est venue, déposer ses fleurs,
Je l'ais vu, venir, et pleurer,
Tendre fille avec tant de coeur,
Personne ne pourras l'arreter...

Elle est dans cet endroit,
Pour on ne sait qui,
Pour on ne sait quoi,
Et elle maudit sa vie...

Elle, si jolie et si pur,
Ce paysage, est si sombre,
Qu'on ne voit aucune ombre,
Qu'on ne voit aucun murs.

Malheureusement...
Ses fleurs était pour elle...
Car c'est sur sa tombe...
Où on la retrouver en sang...
Et c'est sur sa tombe...
Qu'elle a ue ses ailes...

MeLLi...


22:13 Écrit par Melly | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Découverte... je suis ravie d'être arrivée ici par mille détours, j'aime beaucoup tes textes...

Écrit par : Neige | 28/11/2004

si l'on nous apprenait plus tôt que l'on n'a pas vraiment besoin du regard de l'autre pour exister...
le regard de l'autre 'est ce qui nous permet jsute de survivre...
continue ma belle... la route est devant toi et t'appartient, à toi seule...

Écrit par : marie@ | 29/11/2004

Les commentaires sont fermés.